Comment courir quand il fait froid ?





Ça ne t’aura pas échappé, en ce moment ça caille ! Mais alors on se pèle le cul, pour parler poliment !

Le labello et la doudoune sont de rigueur, mais comment gérer nos sorties ? Comment se couvrir quand on doit aller courir et que même les pingouins ne mettent pas le nez dehors ? Comment s’alimenter lors d’un trail long style Saintélyon ? C’est ce qu’on va voir maintenant et bien d’autres sujets…

Alors c’est parti ! Feu vert !

Hop hop hop ! Avant ça… si tu n’as pas téléchargé mon E-Book qui te donnera 15 conseils pour courir plus vite.

C’est bon ? C’est fait ? Alors c’est parti !

 

En quoi le froid est gênant ?

Tu n’es pas sans savoir que notre température corporelle est de 37° ! Non sans déc… ? Si si jt’assure ! C’était la première info de qualité de cet article !

Pour maintenir la machine à cette température, notre corps doit produire de l’énergie !

Plus il doit fabriquer de l’énergie pour nous chauffer, moins il peut en fabriquer pour nous faire avancer ! Logique !

Donc… Pour faire un effort sous un froid intense, il faudra aider le corps à se réchauffer ! Sinon… Bin… on avancera moins vite quoi !

Mais ce n’est pas tout…

Là on est plus dans le domaine du mentale !

Quand les doigts gèlent sur place, que notre souffle envoie de la buée sur nos lunettes et que chaque foulée est une figure de Philippe Candeloro…

Bin forcément c’est plus compliqué de prendre du plaisir dans ces conditions !

Et la c’est l’équipement qui va jouer un rôle important !

 

la planete trail

L’équipement du Traileur qui se les gèle

Courir dehors avec un équipement non adapté, c’est comme monter en voiture sans ceinture, ou en moto en tee shirt !

C’est non seulement dangereux, mais en plus on ne se sent pas à l’aise ! Une sensation de « il manque un truc » !

N’y voit pas une sponsorisation particulière mais c’est souvent la même marque de fringues qui va revenir ! Normal, ils font dans l’équipement pour le ski !

Alors partons du haut pour finir… Bin en bas !

La tête

C’est une des parties les plus importantes à couvrir, malgré ce qu’on peut penser !

Je ne suis pas un grand fan des bonnets qui me donnent une tête de capote ! Mais voilà le modèle que j’ai et qui maintient bien au chaud !

Pour le haut de la tête, je préfère les bandeaux de ce style. Même si on est bien d’accord il ne s’agit que d’une question de goût et de style !

Ma préférence va sur des bons vieux Buff pour recouvrir le bas du visage. En plus de pouvoir être rabaissé en cas de moment un peu plus chaud, il donnera l’avantage de faire rentrer l’air plus chaud dans les poumons et donc… moins froid, et donc… moins d’énergie consommée pour réchauffer le corps…

 

Les sous-vêtements

Non ! Je ne vais pas te parler de culotte et sous tif (car j’y connais rien) !

Dans le monde du sport les sous-vêtements techniques sont aussi des sous-couches que l’on met sous nos vêtements !

Et là pour le haut si il y a bien UNE référence à retenir c’est CE modèle ! Depuis que je l’ai, il ne me quitte plus ! J’ai même envie de dormir avec quand ça caille bien tellement il est confortable.

 

La veste imperméable

Aaaah la fameuse veste imperméable… alors là on a vraiment tous les prix ! De 70€ à 250€… Je n’ai jamais essayé de modèles à 250€ et serait vraiment curieux de savoir ce qu’ils apportent par rapport à ma veste que j’utilise depuis longtemps et qui a largement fait ses preuves ! Qui en plus est homologuée pour les Ultra trails avec ses 10 000 Schmerber (unité de mesure de l’imperméabilité).

Pour moi, c’est Kalenji qui remporte la palme du succès dans cette catégorie avec cette veste. Le seul inconvénient à noter c’est le balancement des objets que l’on peut avoir dans les poches.

 

Les mains

Souffrant du Syndrome de Raynaud c’est LE point auquel je suis le plus vigilant !

Très vite, je ne sens plus le bout de mes doigts quand il fait froid à cause d’une mauvaise circulation du sang ! J’ai appris récemment que les Étiopathes peuvent soigner ça… à tester !

Bon… du coup il faut bien se les protéger les mimines !

Pour cela, deux choix : Les gants ou les moufles !

Les moufles maintiendront tes mains plus au chaud ! Mais les gants t’offriront plus de confort lors de la manipulation d’objets (style remplir sa gourde à un ravito…) !

Pour les modèles conseillés…

Au niveau des gants : ce modèle est vraiment la référence selon moi.

Pour les moufles, je n’en ai pas mais mes recherches m’ont envoyé vers ce produit odlo.

On poursuit la descente…

la planete trail

Les jambes

Les jambes sont l’endroit où j’ai personnellement, le moins froid quand je fais du sport !

Malgré tout, il y a quelques petites choses à savoir.

Les collants longs sont une bonne solution pour maintenir les jambes au chaud. L’inconvénient c’est qu’en cas de pluie (lire l’article : comment courir sous la pluie sans être mouillé), la matière des collants retient l’eau.

Eau + froid = Cocktail pas bon du tout pour vos jambes !

Donc le collant OK ! Mais si il pleut, et que vous êtes parti pour plusieurs heures alors il faudra penser au pantalon imperméable.

Pour le modèle de collant je vous recommande celui-ci ! Pas besoin de mettre plus de 100€ dans ce genre d’articles !

Rendez-vous maintenant tout en bas…

 

Les pieds

Pour les pieds, deux équipements à prendre en compte : Les chaussettes ET les chaussures.

S’il y a bien un endroit à maintenir au chaud c’est celui-là ! Je ne sais pas si tu as déjà couru avec les pieds congelés… c’est un enfer !

Les chaussettes pour l’hiver sont plus épaisses que les modèles été (logique…). Prends donc bien soin de faire attention au modèle que tu vas choisir pour t’aider à passer la saison froide !

Retrouver ses petits et faire un choix dans les chaussettes est aussi compliqué que de choisir un melon au marché !

Il en existe un nombre de modèles et de marques incroyable !

Voilà donc mon avis après avoir testé 6 modèles différents.

C’est le modèle de chez X-Socks, qui remporte la palme de combo confort/qualité/maintient au chaud !

Le dernier point : Les godasses !

Qui dit froid, dit souvent pluie, voire neige… Et donc eau ! Qui dit eau, dit pied mouillé ! SAUF si tu prends un modèle de chaussures GTX.

GTX = Gore Tex ! Donc avec une protection qui permet à l’eau de ne pas rentrer ! Bon… soyons honnête, si tu plonges ton pied dans une flaque d’eau… là ton pied sera mouillé ! C’est pas étanche non plus !

L’inconvénient de ces chaussures GTX : comme l’eau ne rentre pas, elle ne sort pas non plus ! Donc niveau évacuation de la transpiration… C’est pas le top ! Et qui dit pieds mouillés, dit peau qui se ramolli, et donc ampoules en prévision !

A utiliser donc uniquement lors de trails blancs (dans la neige) ou lors d’un trail bien humide du mois de décembre !

Voilà une sélection en fonction des marques que tu as l’habitude d’utiliser :

La sportiva Ultra Raptor Gore-Tex M

Salomon speedcross 4 Gore-Tex M

Saucony Peregrine 8 Gore-Tex M

Cette liste est bien évidemment non exhaustive, le choix de sa paire de pompes étant un vaste sujet que je ne détaillerai pas plus dans cet article.





la planete trail

Qu’est-ce-qu’on bouffe ?

C’est bien connu, en Hiver c’est raclette/tartiflette le lundi, fondue le mardi… et sieste le mercredi !

La nutrition en hiver c’est pas l’idéal et le bon vieux « il faut manger gras pour faire des réserves » nous aide pas trop à courir car on s’alourdit un peu quand même…

Bon… soyons clair ! Le domaine de la nutrition est un métier dans lequel je n’ai aucune expérience et compétences, si tu veux pousser le sujet, je t’invite à aller lire l’article de Nicolas Aubineau, référence dans le domaine. Tu verras, l’article rentre vraiment dans les détails du sujet !

Par contre, là où je peux te donner des conseils c’est sur une chose à prendre lors d’un ravito !

On a vu plus haut que le corps galère à produire de l’énergie pour se réchauffer ! Alors une astuce simple pour lui éviter de travailler pour se réchauffer c’est de lui fournir du chaud !

Si nos amis de l’organisation ont prévu qu’il allait faire froid, on trouvera souvent aux ravitos des soupes ou tisanes !

N’hésite pas à en prendre même si ce sera plus long à boire et donc perte de temps au ravito, tu gagneras ce temps plus tard !

la planete trail

 

Pour conclure

En Trail la régularité est de mise, ne pas t’entraîner l’hiver est donc une grave erreur stratégique mon ami !

Il va falloir se mouiller !

Sortir de chez soi quand ça tombe fort dehors, est également un excellent moyen de sortir de sa zone de confort, afin d’apprécier encore plus la tisane bien chaude en rentrant !

L’inconvénient de tout ça, c’est que ça chiffre vite s’taffaire ! Et oui, on est plus dans le classique « un short, une paire de pompes et roule » ! L’avantage c’est que ce matériel ne s’use pas vite et pourra être utilisé sur plusieurs saisons (voire toute la vie pour une paire de gants par exemple…).

Voilà, tu sais maintenant tout pour ne pas te geler les miches lors de tes entraînements et trails de cette hiver !

Si ce n’est pas déjà fait, je t’invite à télécharger mon E-Book qui te donnera 15 conseils pour courir plus vite.

Si tu as des questions ou des points à ajouter n’hésite pas à les mettre dans les commentaires, je me ferai un plaisir d’y répondre 🙂

Amuses-toi bien et défis-toi !

 

On se quitte avec la traditionnelle citation :

« Ce n’est pas parce qu’en hiver on dit « fermez la porte, il fait froid dehors », qu’il fait moins froid dehors quand la porte est fermée. » Pierre Dac





1 commentaire sur “Comment courir quand il fait froid ?

Laisser un commentaire