« Courir pour courir je ne vois vraiment pas l’intérêt… », « Quoi t’as fait 50kms en courant ? J’ai déjà la flemme de les faire en voiture… » Etc…

Voilà deux des phrases que les coureurs entendent régulièrement quand le sujet course à pied arrive sur la table en famille ou entre amis.

Tu trouveras ici toute les réponses à apporter aux gens pour au mieux leur donner envie de venir avec toi, au pire qu’ils te comprennent et sinon qu’ils aillent se faire f…   🙂

Aller c’est parti !

 

1 / Au début ça coûte pas cher

faire-économie-fauché-étudiant-600x400

Oui on entend souvent : « pour courir il faut une bonne paire de chaussures et roule » !

Effectivement, il faut une paire de chaussures adaptée à ta pratique, un short, un tee shirt (en été) et c’est parti pour l’aventure.

Sauf que ça… c’est au début, car en réalité tu vas devenir addict et comme tout addict il va te falloir le dernier short, la dernière montre et donc devenir un geek de la course à pied qui dépensera le budget loisir de la famille dans ce sport.

Bon… je caricature un peu…

Si on en revient au lancement dans l’activité… Il vaut mieux se lancer dans le trail que dans tout un tas d’autres sports bien plus coûteux dès le départ !

Comme le triathlon par exemple : Licence 200€ + Vélo 500€ mini + équipement de natation 80€ + équipement de course à pied… on arrive à 1000€ direct !

Alors qu’en trail : inscription dans un club loisir 25€ + équipement pour courir 200€ = 4 fois moins cher !

 

2/ Où tu iras j’irai

route et chemin

Il n’y a pas besoin d’un terrain spécifique, ni d’un matériel lourd à transporter etc…

Celui qui pratique le rallye auto ou le parachutisme n’aura pas cette chance de pouvoir pratiquer n’importe où et n’importe quand son sport favoris juste quand il a une heure à tuer.

La découverte de nouveaux chemins, paysages ou trottoirs est à la portée de tes jambes. Et lors d’un déplacement pro ta paire de pompes passera facile dans la valise !

Et justement en parlant de pro quel impact la course à pied peut-elle avoir sur notre vie pro ?

 

 

3/ Quels bénéfices pour la vie professionnelle ?

pause-cafe

Les études démontrent que la course à pied a un impact sur nos capacités d’apprentissage et notre mémoire (pour mon cas ça reste à démontrer, je ne me rappelle jamais de ce que j’ai mangé la veille…).

De plus, les sportifs ont un meilleur mental, plus de pêche, et sont moins malades…

C’est peut-être en faisant des campagnes de pub pour inciter les gens à courir, que notre gouvernement devrait travailler pour combler le trou de la sécu, plutôt que de taper sur l’AME… mais c’est un autre débat 🙂

Lors d’une reconversion professionnelle, le sportif en général aura plus de capacité à persévérer et à ne rien lâcher malgré la difficulté. Il sait que ce ne sont que des mauvais moments à passer pour que les suivants soient plus beaux. Alors que le non sportif aura plutôt tendance à baisser les bras aux premières difficultés.

Le sujet de conversation à la machine à café pourra être ta course du weekend ou plus simplement tes progrès de la semaine passée…

 

4/ On fait le vide, on fait le plein

verre vide verre plein

Notre cerveau animal a horreur du vide, il faut toujours qu’il pense à quelque chose… Essaye de fermer les yeux juste 10 secondes et ne penser à rien de rien… Impossible n’est-ce pas ?

Seuls les gens qui pratiquent la méditation à haut niveau (et oui tel un sport) peuvent se vanter de pouvoir laisser leur cerveau ne penser à rien, ou se focaliser sur une seule chose comme la respiration par exemple.

Alors pourquoi dit-on que courir nous aide à lâcher prise, faire le vide ?

Et bien durant ce moment, nous sommes face à nous même, dépendant de personne d’autre, et lorsque l’on est seul dans la nature avec le seul bruit du ruisseau qui coule ou les feuilles des arbres qui bougent grâce au vent… Et bien les tracas du boulot, du rendez-vous à prendre chez le médecin pour le petit, faire la liste de courses…, bref, toutes ces choses de la vie deviennent complètement secondaires.

Seul l’effort que nous sommes en train de faire compte vraiment.

En ultra trail, nous poussons notre corps tellement loin dans ses limites que l’on peut se surprendre à pleurer, rigoler, ou chanter sans réelle raison. Notre corps se révèle tel qu’il est vraiment, la couche d’artifices que la société nous impose d’avoir pour suivre les règles sociales établis explose.

Je souhaite à chacun de mes lecteurs (et même les autres 🙂 ) de vivre ces moments un jour !

Donc en bref, on peut dire que ce sport nous permet sur des brefs moments (comme à l’entrainement) de faire le plein d’énergie en se déconnectant 1h ou 2 du train-train de la vie. Et faire le vide en répondant, en partie, à la question « Qui suis-je ? » lorsque l’on pratique l’effort durant des heures et des heures.

 

5/ Quand la santé va tout va…

Femmes entrainement course à pied

Gagner en confiance en soi, s’aimer, diminution du stress, amélioration du moral, perte de poids, hausse du niveau d’énergie…

BOOM ! Voilà une liste non-exhaustive de ce que le course à pied va t’apporter ou t’apporte déjà sans même que tu n’en ais conscience !

Nous vivons dans une société qui génère un stress quotidien, nous sommes sollicités par tout et tous. Courir est un formidable exutoire à ce monde de sollicitations externes. Et cela de façon accentuée si tu vas courir en pleine nature, loin de toutes civilisations. Au passage, sur les différentes courbes de sources du bonheur la nature est la seul qui ne cesse de croître à mesure tu l’utilises. Pour illustrer mon propos, rappelles toi la dernière fois que tu as acheté un nouveau téléphone, au début tu es content… mais 2-3 jours plus tard tu n’y fais même plus gaffe ! Tant dis que plus on sort en pleine nature, plus on se sent heureux.

Courir permet de secréter des hormones comme la sérotonine qui permet la production de l’endorphine, cette substance qui nous procure cette sensation de bien-être au bout d’un certain temps de course à pied. Et c’est aussi l’endorphine qui nous fait ressentir cette sensation de manque « il faut que j’aille courir » ! Attention quand même à ne pas devenir accro 🙂 Quoique…

Le dépassement de soi, se fixer des objectifs, se rendre compte qu’on les tient, qu’on y arrive malgré un boss qui passe son temps à nous dévaloriser ou une société qui nous fait croire que l’on est moins bien que ce que l’on devrait être ! L’accomplissement de ces objectifs ou juste le fait de tenter d’en accomplir et se lancer avec le sentiment de tout donner est extrêmement gratifiant ! Même si l’échec d’un objectif peut être dur à vivre au début, avec du recul on en sort toujours plus fort.

Les médecins sont unanimes, les effets sur la santé de la course à pied sont reconnus ! Notamment pour la perte de poids qui arrive dans le top 5 des raisons pour lesquelles les gens courent ! On remarquera aussi que lorsque l’on court en ayant pour objectif une perte de poids on fera naturellement plus attention à ce que l’on mange. « Je ne me fais pas chier à faire tous ces kms pour tout gâcher avec steak frites derrière… ! »; même si personnellement je suis plutôt dans l’état d’esprit « je cours pour pouvoir manger n’importe quoi quand j’ai envie ! »

OK c’est décidé je vais courir mais avec qui ?

 

6/ Courir seul ou en groupe ?

courir Seul ou en groupe

Je dirai les deux mon colonel ! Et oui… les deux ont leurs avantages alors pourquoi s’en passer ? Voyons ça…

Je vais parler de ma propre vision des choses, on est tous différent j’admettrai donc que mon point de vue ne soit pas du tout ta façon de voir la course à pied et c’est très bien il en faut pour tout le monde !

Alors pourquoi courir en groupe ? L’être humain est un animal social ! On a besoin d’échanger avec les autres (souvent pour parler de soi d’ailleurs mais bon c’est un autre sujet… 🙂 ). Pour les séances d’endurances fondamentales je trouve cela agréable de pouvoir discuter pendant que l’on court ! Le temps passe plus vite ! Et puis il faut dire, qu’on peut se lâcher sur les discussions; sur le thème de la course à pied ! Sans saouler son conjoint à la maison qui, lui, n’en a rien à cirer !

Lors des entraînements plus intenses types fractionné, on se dépensera bien plus que seul. Sauf si tu es le meilleur de ton groupe mais dans ce cas tu es dans le mauvais groupe ! Comme dit Brian Krutz « si vous êtes le plus intelligent de la pièce, alors vous êtes dans la mauvaise pièce » ! Cette citation peut s’appliquer à la course à pied.

Et donc pourquoi courir seul ? En trail, et plus particulièrement en ultra trail, on se retrouve souvent seul face à soi-même ! Avec sa propre volonté et son mental pour avancer et finir la course. Il est donc intéressant de s’habituer à être seul au milieu de nul part des heures durant.

C’est pour moi la raison principale ! Certains apprécieront de se retrouver seuls pour se ressourcer et faire leur séance pénard, sans sollicitations externe.

 

7/ Conclusion

Voilà, tu es maintenant armé pour répondre à toutes les questions que les gens te poseront sur ta pratique de la course à pied. Si tu n’arrives pas à leur ressortir tous les arguments n’hésite pas à leur partager cet article ! Si tu as d’autres raisons qui te poussent à courir, met les en commentaire, et je les ajouterai en te citant dans l’article avec grand plaisir !

En complément, pour courir plus vite n’hésite pas à télécharger gratuitement mon E-Book ! Et d’aller voir cet article qui te donnera toutes les raisons pour lesquels les gens abandonnent la course à pied. Et si tu veux d’autres points de vue n’hésite pas à aller voir l’excellent article sur ce blog qui traite du sujet et de bien d’autres !

Et enfin, si cela t’intéresse de pousser le sujet je te recommande l’excellent bouquin de Jean-François DORTIER « Après quoi tu cours ? » :

 

La biz ami Traileurs !

 

« Pour courir, on n’a souvent besoin que d’un but » Penelope Williamson