Wouaou ! 

La question est posée ! Suis-je prêt ou pas à franchir le cap de l’ultra trail ?

Allez, je ne suis pas vache, je vais t’aider à répondre à la question ! Et comme je t’aurai rendu un grand service, tu n’hésiteras pas à me dire dans les commentaires si tu es prêt (ou pas) du coup 🙂

UTMB® – Ultra Trail du Mont-Blanc – la course traverse trois pays (France / Italie / Suisse), trois grandes régions alpines (Rhône-Alpes, la Vallée d’Aoste, le Valais) et quinze communes françaises, italiennes et suisses du pays du Mont-Blanc. Il emprunte principalement le sentier de grande randonnée tour du Mont-Blanc.

C’est quoi un Ultra-Trail ?

Eh oui… Faut peut-être commencer par ça ! A partir de quand, de quoi, d’où, on peut considérer qu’un trail a le droit de prendre le nom d’ultra-trail ?

Bon… Déjà Ultra-Trail est un nom de marque déposée par la société qui dirige le trail très très long autour du sommet le plus d’Europe… Tu m’as compris… UTM… Hummmm !

Tout le monde est d’accord pour dire qu’un Trail de 50 kms en Montagne n’est pas équivalent à un Trail de 50 Kms dans le Morbihan ! Il ne s’agit pas d’un jugement de valeur, il faut juste reconnaître, objectivement, que les épreuves ne sont pas les mêmes !

Il est admis selon la FFA qu’un trail passe au stade Ultra au-delà de la distance de 80 kms ! Mais selon l’ITRA, la distance pour atteindre le grade d’ultra-traileur est de 42 kms ! 

Du simple au double ! Les gars n’ont pas réussi à se mettre d’accord ! 

Personnellement, je serai partisan de donner le grade d’ultra traileur aux coureurs terminant une distance de plus de 100 kms ! Juste pour le symbole ! Mais bon, comme personne ne m’a consulté avant de prendre la décision…

Passons donc aux vraies questions…

Combien d’années d’expérience me faut-il pour me lancer sur un ultra trail ?

Mise en garde

Attention à ne pas prendre pour exemple des gens qui n’auraient aucune culture de la montagne, de la course à pied et un passé sportif plus que douteux ! 

Oooooh, je te vois venir… Ça fait 2 mois que tu cours juste après avoir vu la Diagonale des fous à la télé et tu veux savoir en combien de temps tu peux arriver à faire la même chose…

Pour te répondre brièvement, sans t’aider, le quidam te répondra : « ça dépend, certains peuvent y arriver en un an, alors que d’autre n’y arriveront jamais » ! 

Et au fond il n’a pas tort… Mais je vais t’en dire un peu plus.

Déjà, l’important est de ne surtout pas banaliser le morceau ! Même s’il y a des milliers de personnes qui s’inscrivent à ces courses mythiques, cela ne veut pas dire que c’est accessible !

Le piège c’est aussi de voir que les premiers finissent avec une fraîcheur apparente impressionnante et se dire « oooh ça n’a pas l’air si dur finalement ! » 

Pour répondre à la question

À l’heure du « tout, tout de suite » ! Il va falloir être patient ! Mais surtout, il va falloir écouter ton corps ! Pour prétendre s’y inscrire il faut des points ! Les points s’obtiennent en faisant des courses ! 

Durant ces courses, ton corps te dira si c’était trop pour lui ou pas ! 

Mais ce n’est pas tout ! Il va falloir étudier la préparation aussi ! Car si tu as trouvé la préparation intense pour préparer un trail de 50 kms, imagine ce que tu vas vivre pour un trail de 170 kms… avec tous les sacrifices que cela implique !

En conclusion, je dirai qu’il faut entre 3 et 5 ans d’expérience avant de prétendre accomplir un ultra !

L’ultra trail c’est aussi ça

Faire un (voir plusieurs) tour de cadrant sans voir un lit confortable, avoir des crampes à répétition, sentir le chacal à 10 kms, manger des pompotes normalement réservées au goûté de ton fils, du coup se torde le ventre, vomir, être fatigué durant les 30 prochains jours…

Si après ce dressage de tableau, tu me dis « je ne savais pas tout ça, MAIS JE VEUX Y ALLER ! » C’est que tu as un problème, il va falloir consulter ! 🙂

Par contre si tu me dis, « je savais tout ça et je sais comment l’appréhender ! » c’est sûrement que tu es prêt ! 

Bien entendu, la case des + est à remplir aussi mais il faut quand même savoir que ça fait parti du jeu !

Le plaisir se fera rare !

Et oui ! Durant l’ultra il faut admettre que le plaisir se trouve :

  • Dans la préparation, car on prend du plaisir à se projeter le jour J.
  • Au départ car la musique et les applaudissements nous donnent l’impression d’être un héros de Marvel !
  • Et à l’arrivée car cet enfer est terminé !

C’est énormément de souffrance ! Il faut se sentir prêt à l’affronter !

Finissons avec une touche de positivité

Malgré une croyance commune, que l’on pourrait presque nommer « légende urbaine », il ne sera pas nécessaire d’aller courir tous les jours 3h pour préparer un ultra trail !

Par contre la qualité de votre entraînement devra être au cœur de tes préoccupations !

Seulement 3 entraînements par semaine peuvent être suffisants pour affronter un trail de 170 kms ! Mais ces 3 séances devront être qualitatives et donc bien ordonnées dans un plan évolutif vers l’objectif souhaité.

C’est, pour conclure, à toi et à toi seul de savoir si tu es prêt ou pas. Cette information s’obtiendra uniquement en prenant le soin d’augmenter progressivement les distances.

Alors… T’es prêt ?

%d blogueurs aiment cette page :