*AVANT DE TOUT LIRE : Si vous avez la flemme de lire, la vidéo du Trail se trouve tout en bas de la page 🙂

Et hop encore une étape du Ouest Trail Tour ! Décidément ça passe vite 2 mois ! En effet, c’est environ ce qu’il y a entre deux étapes du Challenge.

Quand on est en course on a hâte d’arriver, mais une fois arrivé on a qu’une hâte c’est d’être au prochain ! Même si on voudrait en faire tous les weekends il faut quand même ne pas trop abuser des bonnes choses et mettre l’accent sur la récupération pour éviter de se blesser !

Donc ce weekend, j’étais sur le trail de Guerledan ! Trail qui fêtait son 20eme anniversaire ! Tout plein de courses étaient proposées pour satisfaire le plus grand nombre de coureurs! Au total, 7000 personnes qui se sont réunies autour de l’Abbaye de Bon Repos durant le weekend.

Comme mon défi de l’année est de faire l’ensemble des courses de l’OTT, je suis naturellement inscrit sur le 63km et ses 2600m de D+.

challenge-ouest-trail-tour-sept-trails-en-grande-forme_3277939

On arrive sur site

Pour une fois j’étais largement en avance car nous sommes arrivés sur site le samedi à midi, pour un départ le dimanche à 7h… Cela m’a laissé le temps de m’imprégner des lieux ainsi que de récupérer mon dossard tranquillement.

En parlant de ce dossard, je regrette qu’aucun balisage sur le site ne nous ait indiqué où nous pouvions retirer les dossards. Ce qui nous a fait nous balader un peu sur le site avant de trouver le bon endroit.

Mais comme dirait l’autre: « Tant qu’yaura ksa…' » !

Le dossard est en poche, nous pouvons aller manger tranquillement au camion. Ah oui… Je dis « nous » car j’étais avec ma femme, mon fils et nos deux toutous 🙂

La frustration du weekend

Une des activités des blogueurs est : l’interview de personnage reconnu dans son domaine !

Et alors là sur le papier on peut dire que je suis gâté ! M. François d’Haene est un habitué de la maison et vient tous les ans sur le site échanger avec les coureurs et vendre son vin.

Je me suis donc préparé pour aller le voir et lui poser 2-3 questions…

Je profite donc de la sieste de mon p’tit bonhomme pour retourner sur le site et faire mon interview. Mais une fois arrivé non loin du personnage, je me suis rendu compte que j’avais laissé mes couilles à la maison !

Pas envie de déranger le bonhomme qui est là pour vendre son vin, il ne faut pas l’oublier… et puis pas à l’aise… et puis merde j’ai pas fait d’interview…

On peut se trouver toutes les excuses qu’on veut, la finalité est là… je ne lui ai même pas demandé ! Dommage cela aurait pu être intéressant comme expérience !

francois d'haene

Bon du coup je profite du temps devant moi pour aller voir les ostéo présent sur le site et qui n’ont pas beaucoup de patients. J’ai une petite douleur au mollet, j’ai donc le droit à une séance de 30min pour détendre tout ça ! Ce fût un succès car je n’ai plus aucune douleur ! Merci mademoiselle !

 

Ça part !

Après une nuit « fraiche » pour les gens en tente, nous voilà 1300 réunis devant la ligne de départ. Prêts à en découdre avec ce parcours très exigeant !

Je me retrouve par hasard presque tout devant ! Attention à ne pas se faire avoir par l’engouement du départ !

Dès le début nous avons une côte de plus d’un km qui nous donne un bon 100m de D+ ! Et on redescend presque autant, cela donne le ton… Si c’est comme ça tout du long je fini en rampant c’est une certitude !

moi

Comme prévu, je marche dans toutes les côtes ! C’est frustrant de marcher dès le départ mais je sais que je le payerai plus tard si je cours ! Cela intrigue une petite fille qui demande à sa maman « pourquoi il marche le M. ? » ! Ok ! Donc je viens de me faire afficher par une demoiselle de moins de 10 ans 🙂

 

Partage

Vous êtes de plus en plus nombreux à me donner des petits messages d’encouragement suite à la vision d’une vidéo ou la lecture d’un CR ! Un grand merci à vous cela fait toujours très plaisir 🙂

Sur ce Trail j’ai également fait la rencontre de Vincent GAUDIN, administrateur du blog journal du trail et Youtubeur. Nous avons pu échanger durant quelques kilomètres avant qu’il ne parte devant. C’est toujours sympa de rencontrer les gens qui ont eu une influence dans ce que l’on fait aujourd’hui. En effet, si je me suis lancé dans le blogging et les vidéos c’est en partie grâce à Vincent ! Donc merci à lui ! Vous pouvez retrouver la vidéo de son trail de Guerledan sur sa page Youtube ! J’avais filmé notre rencontre mais un problème technique a fait que je n’ai plus la vidéo… dommage !

Caro, olivier et Charlotte du Quimper Footing Loisir sont également là pour encourager Sylvain et moi-même. Cela fait toujours plaisir de voir des têtes connues à plusieurs points du parcours. Sylvain est sur sa première longue distance ! Ce fût dur mais il est arrivé au bout sûrement grâce aux sandwichs Daunat ! Je suis persuadé qu’il est tombé dans la marmite et qu’on reverra l’ami Sylvain sur d’autres courses longues 🙂

avec sylvain

Durant le parcours j’aurai également rencontré Émilie et Thomas. Un couple de Runners ! Quand j’arrive à leur niveau, je vois que M. donne son sac à Mme. !

Quel goujat, je me dis… Mais non !

Je suis en réalité en présence d’un sacré bonhomme ! Émilie s’étant blessée à la cuisse, il n’a pas voulu abandonner et baisser les bras avant d’avoir tout tenter ! C’est donc en portant Mme sur son dos qu’ils finiront la course ensemble. Voilà leur récit de la course :

Une 4ème place d’Émilie jusqu’au 25ème.
Un top 10 à mi-course.
Et blessure: sûrement une déchirure du quadriceps ou de long adducteur…
Renoncer n’étant pas « leur nom de famille » : je l’ai porté sur mon dos sur plus de 6km.
Place au doc, au repos et à la réflexion pour de nouveaux objectifs. 😉

Dans quel autre sport des rencontres comme celle-là sont possibles ? Je ne sais pas ! Bravo à vous deux ! RESPECT !

Le parcours

profil-tdg63

Bon revenons au parcours. Nous avons le droit à un tracé dans des sous-bois très sympathique. Le sol mou mais pas boueux est très agréable et amorti bien les chocs de la course à pied. Les paysages sont magnifiques nous rendant ridicules face à dame nature.

Heureusement que les paysages sont agréables ! Car ils sont également très exigeants physiquement, avec des raidillons bien pentus et longs !

Au passage, si vous n’avez pas lu mon article sur les montées, n’attendez plus le voilà !

L’arrivée sur les bords du lac ne facilite pas notre affaire. Un seul passage de plat d’environ 3-4km nous offre du répit (et encore nous sommes en plein cagnard).

On termine par une boucle de 11km où l’on passe devant l’arrivée. Toujours difficile d’être à l’arrivée et de repartir pour 11km ! Je pense que de nombreux abandons ont eu lieu à cet endroit malgré la foule qui nous encourage vivement.

Les ravitaillements reviennent rapidement sur la fin du parcours et c’est très bien car avec la chaleur, nous devons boire beaucoup et les poches à eau sont vite descendues.

Pour nous restaurer nous avons le droit aux classiques raisins secs, banane, Monaco apéro, pruneaux, dattes… Et sur certains nous avons des Sandwichs Daunat, avec jambon mayonnaise… Pas sûr que ce soit prévu dans les programmes nutritifs mais ça passe bien ! La mayo n’a pas tournée au soleil !

Le parcours très bien balisé ne laisse aucun doute possible pour parcourir le chemin du début à la fin.

 

Le meilleur Finish de ma vie

Ma femme me fait la surprise de m’attendre à 1km de l’arrivée et de finir avec moi. Nous passons pour des cinglés, ma femme avec nos deux Husky en laisse et notre petit père dans le sac à dos qui rigole tant que tant ! Cela me donne une énergie incroyable, alors que je subissais ma race juste avant.

Un moment de notre histoire qui restera gravé longtemps dans ma mémoire.

Je fais le passage de la ligne finish avec mon fils dans les bras ! Kitch à souhait et gaga pour d’autres ! Mais je m’en fou j’ai vraiment pris du plaisir à partager ce moment avec mon doudou ! Qui se demandait bien ce qu’il faisait là…

Après une pause ravito, je vais me fournir en pinard chez François d’Haene qui me propose un coup de rouge. J’en profite pour lui raconter mon anecdote « coup de rouge » au trail de la pointe du raz… Je décline donc poliment la proposition et repars avec ma photo en compagnie du patron ! C’est le seul échange que nous aurons eu durant ce weekend ! Peut-être plus une prochaine fois… Qui sait ?

 

Je vous recommande donc grandement ce trail de Guerledan, qui satisfera toute la famille au vue du nombre d’activités proposées sur le site, une vingtaine il me semble. Je vous dis donc probablement à l’année prochaine en fonction du planning de course 🙂

Si vous avez vous aussi participé au trail n’hésitez pas à partager vos impressions dans les commentaires et à aller voir ma vidéo sur YouTube.

Si ce n’est pas déjà fait je vous invite à télécharger mon E-Book qui vous donnera 15 conseils pour courir plus vite.

Je vous dis à la prochaine et prenez soin de vous 🙂