UTMB matériel obligatoire, découvrez la liste pour la TDS

Préparer la TDS est un sacré chantier ! Mais alors quand on se plonge dans la liste de matériel obligatoire cela devient un vrai casse-tête.
Ici, je vais vous partager la liste du matériel qui va m’accompagner durant la course.
C’est du matériel que j’ai testé à l’entraînement et en ultra-trail avant de le mettre dans cette liste.
Rien n’est laissé au hasard et je ne m’aventurerai pas sur un parcours comme ça sans avoir pris la peine de le tester avant et encore moins de vous le recommander !
Maintenant que c’est dit, allons-y pour la liste… 📋

chaussure de trail salomon

Mes chaussures pour la TDS

Le terrain de l’UTMB est peu technique sur ce type de terrain je recommande sans hésiter les Salomon S/LAB ULTRA 3.
C’est une paire que j’ai porté déjà sur plusieurs centaines de kilomètres et qui ne m’a jamais déçu.
Si vous voulez en savoir plus sur la chaussure, j’en ai fait 2 vidéos. Voir la vidéo de présentation et voir la vidéo de test

Mon Sac de Trail pour la TDS

Pour le sac il faut une contenance importante quand on voit la liste de matériel requis pour prendre le départ, surtout si le kit froid est demandé.
En 2019, j’ai réalisé le GR20 en 5 jours avec le sac Kalenji 15L et c’est un vrai succès.
Ce sac me plait beaucoup et permet d’y mettre tout le matériel nécessaire largement en gardant le confort et le maintien qu’on attend d’un sac. Petit plus non négligeable il ne faudra pas casser votre PEL pour l’acheter, ce qui est bénéfique pour la paix des ménages.
Voir le sac sur le site de décathlon.

Pour répartir le poids et pouvoir ranger mes bâtons, je pars également équipé de la ceinture compressport.

Ma tenue de Trail pour la TDS

On va partir du bas pour remonter jusqu’à la tête…
Vous allez voir que 2 marques dominent mon équipement : Compressport et Cimalp !
C’est pour moi, 2 marques qui se complètent très bien ! Compressport pour le côté léger et technique, Cimalp pour le confort et la robustesse !

Les chaussettes

C’est un classique que je porte sur tous mes ultra-trails. Pas la peine de changer de chaussette à chaque ravitaillement, une seule paire suffit pour faire au moins 24h. Je prévois tout de même une paire de rechange au cas où dans mon sac de base vie, mais je ne pense pas avoir besoin de la changer.
Ce sont les Compressport Mid Socks qui vont m’accompagner durant la balade.





Les manchons de compression

Si je porte des manchons, ce n’est pas du tout pour des questions de retour veineux ou d’augmentation de mes performances.
C’est par habitude ! J’aime prendre les départs de course avec ! Je les utilise d’ailleurs uniquement en course. Attention au choix de la taille pour vos manchons. Sur la TDS et comme à chaque fois ce seront les Compressport Manchon R2 V2 qui viendront avec moi. En ce qui concerne le port des manchons de compression, vous pouvez revoir mon échange avec Serge Moro à ce sujet ici.

Le collant de Trail

Allez on change un peu de marque et allons du côté de Cimalp.
J’aime le confort des produits Cimalp. Je sais qu’ils iront au bout de la course sans me faire des misères avec des histoires de frottements désagréables ou de déchirures !
Je ne suis pas fan de courir avec les jambes totalement recouvertes alors le confort est pour moi primordial.
C’est pourquoi j’ai choisi d’emporter avec moi le collant Thermique TENDE H de chez Cimalp.

Le short de Trail

Au départ, j’aurais le short de ma collection Team Planète Trail (bin oui hein je ne vais pas vendre une tenue que je ne mets pas moi-même…) comme j’en ai qu’un modèle j’ai pris en plus dans mon sac de base vie « au cas où » le short Cimalp GUERET H qui est simple, confortable et sèche rapidement.

Le pantalon de pluie

Je disais en introduction que tout le matériel avait été testé. Mais alors ça, c’est le point d’ombre au tableau. Je n’ai jamais eu l’occasion de mettre un pantalon de pluie sur une course. Les conditions météo n’ont jamais été si dégueulasses que cela nécessitait le port d’un pantalon de pluie.
Cependant, il faut bien faire un choix et en prendre un…
Je partirais donc avec mon pantalon imperméable ultrashell Storm PRO Cimalp qui m’a rendu plusieurs fois service lors de déplacement à vélo ou durant des balades pluvieuses (ça arrive qu’il pleuve en Bretagne de temps en temps).

Mon maillot d’ Ultra-Trail

En maillot encore une fois je vais prendre celui de ma tenue Team Planète Trail et dans mon sac de base vie un maillot simple, confortable et respirant encore une fois de la marque Cimalp, le T-shirt Technique BAUGE H.

Le maillot manches longues d’ Ultra-Trail

En cas de froid on est bien content de l’avoir et sur la TDS les températures peuvent bien descendre ! J’ai depuis plusieurs années le maillot manche longue Odlo Blackcomb. Il m’a accompagné sur plusieurs ultra et n’a pas pris une ride. Je le recommande sans hésiter !!!





La veste imperméable pour la TDS

On espère ne pas avoir à la mettre, mais il ne faut pas rêver il y aura bien une petite pluie, ou un froid de canard qui nous obligera à la porter…
Petit mot sur la respirabilité des vestes… Souvent elles sont critiquées comme n’étant pas « respirantes » ! Je peux vous garantir que ceux qui ont eu à utiliser des vestes imperméables dans des conditions désastreuses sont bien contents qu’elles ne soient pas « respirantes » dans ces conditions. Au contraire, on aimerait qu’elles nous maintiennent encore plus au chaud… Utilisez les vestes imperméables vraiment quand les conditions météo le justifient.
Ceci étant dit, c’est avec la Storm PRO 3 de chez Cimalp que je vais partir sur les 145 km de la TDS. C’est une veste agréable, pas trop proche du corps (c’est important pour pouvoir mettre le sac en dessous). La capuche est facile à mettre et bien ajustée. Les manches sont de bonne taille pour pouvoir même rentrer vos mains dedans quand c’est nécessaire. Bref, j’en suis vraiment très content et je la recommande !!!

Casquette et tour de cou

Elle est visée sur ma tête H-24 en ce moment, même en écrivant cet article je l’ai c’est la casquette Compressport qui va venir avec moi. Elle n’est pas particulièrement optimale pour la pratique du Trail mais je l’aime bien. Elle est design (c’est important) et confortable.

Les « tour de cou » je vais en avoir une palanquée… Entre ceux de ma propre production (voir ici s’il m’en reste), le tour de cou Buff qui est vraiment très confortable et garde bien au chaud et d’autres que j’ai eu sur des courses, j’en aurais toujours au moins 3 sur moi (Un sur chaque poignet plus un autour du cou si besoin ou dans le sac.

Les bâtons de Trail

Les bâtons de Trail me seront d’une grande aide lors des montées interminables des sentiers autour du Mont-Blanc. Là encore je ne pars pas à l’aveugle, car ce sont les bâtons TSL Outdoor Carbon Cork 4, qui m’ont accompagné sur le GRP, le GR20, la Maxi-Race et durant bien d’autres épreuves de montagnes, que je vais prendre avec moi.
J’aime beaucoup leur fiabilité et la poignée vraiment très confortable à l’utilisation.

La nourriture

Même s’il y a des ravitos, il est important d’avoir avec soi de la nourriture que l’on a essayée à l’entrainement et en ultra avant de partir avec sur un objectif fort. Deux marques vont occuper l’espace nourriture de mon sac.
Apirun que je vais partir pour des sticks de miel qui me font beaucoup de bien. D’une part, j’adore le miel et d’autre part il a des vertus très intéressantes pour la pratique du sport d’endurance. Si vous voulez commander des produits chez eux n’oubliez pas le code promo LAPLANETETRAIL pour avoir -10% sur votre commande.
Mulebar va également partir avec moi pour les barres, compotes et quelques gels énergétiques. J’aime beaucoup leurs produits. Le goût passe vraiment bien et je ne les trouve pas écœurants comme j’ai pu en goûter certains. Mon coup de cœur est pour la compote à la banane : une tuerie !!!

La technologie du traileur

On est obligé de partir avec un smartphone et deux frontales ! C’est quand même mieux de voir où on met les pieds la nuit…
Pour les frontales, c’est avec Go’Lum et Stoots que je vais partir. Ce sont deux lampes vraiment très performantes qui ne m’ont jamais déçu.

Ensuite, j’aurais bien entendu ma GoPro Hero 9 pour vous faire vivre mon aventure comme si vous y étiez !





Et ce n’est pas tout…

Dans cette liste, je n’ai évidemment pas tout inscrit, car il y a des choses qui sont propres à chacun ou plus du ressort du « grigri ».
Retrouvez la liste complète ici.

Si vous avez une question à me poser sur un équipement, n’hésitez pas à le faire. Vous pouvez aussi partager votre propre matos en commentaire.
Bon ultra à tous 😉
François 🙂

0 commentaires

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi